The Low-Coste Innovation Blog welcomes YOU


Welcome to the digital era of biology (and to this modest blog I started in early 2005).

To cure many diseases, like cancer or cystic fibrosis, we will need to target genes (mutations, for ex.), not organs! I am convinced that the future of replacement medicine (organ transplant) is genomics (the science of the human genome). In 10 years we will be replacing (modifying) genes; not organs!


Anticipating the $100 genome era and the P4™ medicine revolution. P4 Medicine (Predictive, Personalized, Preventive, & Participatory): Catalyzing a Revolution from Reactive to Proactive Medicine.


After low-cost airlines (Ryanair, Easyjet ...) comes "low-cost" participatory medicine. Some of my readers have recently christened this long-lasting, clumsy attempt at e-writing of mine "THE LOW-COSTE INNOVATION BLOG". My name's Catherine Coste. I've earned myself two MIT digital diplomas: 7.00x and 7QBWx. Instructor: Eric Lander PhD.

My motto: Go Where You Are Celebrated, Not Where You Are Tolerated.

I love Genomics. Would you rather donate your data, or... your vital organs?

Audio files on this blog are Windows files ; if you have a Mac, you might want to use VLC (http://www.videolan.org) to read them.

Concernant les fichiers son ou audio (audio files) sur ce blog : ce sont des fichiers Windows ; pour les lire sur Mac, il faut les ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).


Appel à témoignage - Please share your experience - Teilen Sie Ihre Erfahrungen mit ! Don d'organes - Organ Donation - Organspende :


Appel à témoignage : lettre ouverte aux proches confrontés à la question du don d'organes (lire)

Please share your experience : letter to the attention of next-of-kin of donor-eligible individuals (read)

Im Krankenhaus oder in der Klinik wurden Sie nach dem mutmasslichen Willen Ihres Verwandten gefragt : ob er oder sie sich für Organspende ausgesprochen habe. Bitte teilen Sie Ihre Erfahrung mit ! (lesen)

Avertissement :

Merci de ne PAS poster de messages concernant la vente d'un organe et comportant des coordonnées téléphoniques, e-mail, etc. La loi française interdit la vente d'organes.

ICI LONDRES. LES CHIRURGIENS PARLENT AUX CHIRURGIENS. VIDEO DE JUIN 2013 SUR YOUTUBE : http://youtu.be/peHJg4taa1I

Lettre au directeur de l'hôpital Foch

Martin Winckler : ""Vous savez la différence entre un médecin et Dieu? Eh bien, Dieu ne se prend pas pour un médecin ..."

Dieu toubib dans l’État Providence, votre retraite assurée, c'était hier ... 

Angela Merkel, patronne du navire (galère ?) Europe : "Il faut faire exploser le modèle social européen: si l'Europe représente aujourd'hui 7% de la population mondiale, 25% du PIB mais 50% des dépenses sociales, on ne pourra pas maintenir le niveau de vie actuel si on veut rester COMPÉTITIFS". Chronique BFM de Marc Fiorentino, 17/12/2012.

J'ai envoyé ce courriel hier à un directeur d'hôpital, celui de Foch, à Suresnes, suite au passage de mon mari aux urgences de son hôpital ... Il s'agit de Monsieur Ducroz. Courriel : s.ducroz@hopital-foch.org. Je vous tiendrai informée dans le cas (improbable) d'une réponse ... intéressante (je définis intéressante par "hors langue de bois et politiquement correct").

==> FICHIER AUDIO

N.B.: Concernant ce fichier son : c'est un fichier Windows ; pour le lire sur Mac, il faut l'ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).

Monsieur le Directeur,

Simple usager de la santé dont le mari a fait une banale otite dans la nuit de samedi à dimanche, donc en plein week-end, j'ai été très contente de pouvoir bénéficier de la disponibilité et de l'expertise de la Maison Médicale de Garde de votre hôpital, qui permet à tout usager de la santé de consulter un médecin les dimanches et jours fériés de 9h00 à 20h00. Excellent accueil, grand professionnalisme, tout cela un dimanche matin (alors que les hôpitaux se transforment en déserts ...)

Mon mari ayant éprouvé de vives douleurs à l'oreille avant l'ouverture de la Maison Médicale de Garde dimanche au petit matin, nous nous sommes rendus au service des urgences de votre hôpital dès 7h00 du matin ... où nous avons attendu ... jusqu'à 9 heures. Bien fait pour nous : on n'encombre pas les urgences pour une banale otite ... Là où cela ne devient plus très normal, c'est que le service des urgences n'était pas très volontaire pour relâcher mon mari à 9h00, pour qu'il se rende en consultation normale à la Maison Médicale de Garde - qui m'avait pourtant assuré pouvoir le recevoir tout de suite, ce qu'ils m'ont dit de vive voix (car pendant que mon mari attendait, j'ai été les voir) ... Ils ont encore gardé mon mari aux urgences pendant 1/2 heure, où il souffrait mais n'était pas pris en charge, bien qu'on lui répète tout le temps : "on va s'occuper de vous, on cherche juste des piles pour l'appareil pour examiner votre oreille" ; j'ai dû revenir en courant de la Maison Médicale de Garde aux Urgences ... les deux sont situés aux antipodes de l'immense hôpital, qui de plus est en travaux. Faut donc faire le tour par l'extérieur, du moins je n'ai pas trouvé comment faire autrement ... J'ai "arraché" mon mari aux mains du service des urgences, et, tel un enfant de 5 ans, je l'ai pris par la main pour l'emmener avec moi (marche forcée) à la maison médicale de garde ... mon mari était groggy et un peu perplexe et il se demandait pourquoi je m'agitais comme cela et pourquoi on partait brusquement et où on allait et ...et ...

A mon avis, un peu de pub pour la Maison Médicale de Garde à Foch ne ferait pas de mal ... A la pharmacie de garde de notre ville, en sortant de la Maison Médicale de Garde, j'ai croisé des gens aux abois qui cherchaient un médecin et un diagnostic ... en vain ... Je leur au parlé de cette maison médicale de garde et ils m'ont remercié comme si j'étais Jésus-Christ en personne ...

Pendant que mon mari faisait le poireau en souffrance de passer à la casserole aux urgences, j'ai erré dans les couloirs de l'hôpital un bon moment avant de trouver la Maison Médicale de Garde. Fléchage laborieux, hasardeux ... couloirs kafkaïens, avec des chiffres (de 1 à 8) et des lettres (de A à G) ... Je suis tombée sur quelques rares blouses blanches tenant à peine en l'air et faisant face à des machines à café installées tous les 10 m tels des défibrillateurs dans les grands aéroports américains, qui n'ont pas su (voulu ?) me renseigner ... Personne à l'accueil, normal, on est dimanche et il n'est pas encore 9h00 ... Par contre, j'ai très facilement vu que ce grand hôpital assure une bonne centaine de transplantations reins-poumons chaque année, et j'ai tout de suite trouvé les bureaux de coordination des transplantations d'organes ... Là pas de problème, les labos pharmaceutiques (vendeurs des médicaments immunosuppresseurs que prennent les greffés) paient pour la pub ... A la prestigieuse université médicale américaine de Harvard on répète en ce moment que le concept de "mort encéphalique" est foireux, mais pas de souci, on nous répète à l'envi de donner nos organes ... APRÈS notre mort ... Ne serait-ce pas plutôt ... AVANT ? Curieux pays ... Ah oui y a des "lobbies" .... et tant pis pour le glandu usager de la santé qui se fait avoir ...

Bah, vous me direz, pour l'otite, on aurait mieux fait d'appeler SOS médecins et basta. Oui ... sauf que là, j'ai pu voir que le service des urgences de votre hôpital est à couteaux tirés avec la maison médicale de garde - on m'a rien dit, oh, on m'a rien dit (ni à mon mari) mais on sait lire entre les lignes ... Je lis ... voyons voyons ... Je lis ... Aux Urgences, ils veulent bien un peu de trafic en plus, cela leur fait des sous en plus ; en même temps, ils donnent une bonne leçon aux gens : on ne s'occupe pas des glandus qui viennent aux urgences avec une otite ... D'autre part, ayant travaillé dans le médical et connaissant un tantinet les nombreux dysfonctionnements de notre système de santé, j'ai pu observer un fonctionnement étrange du service des urgences : on s'occupe du protocole (relève d'équipe, "tableau avec feutres et effaceurs", donc gestion en mode "papier et crayon" ou "1.0") avant de s'occuper de patients urgents (une dame qui étouffe et dont la bouteille d'oxygène a un problème, son fils devenant fou de rage qu'on ne s'occupe pas de sa mère ...). Mais que dis-je, c'est le protocole normal. Les soignants qui se plaignent du manque de compassion sont rétrogradés ... J'ai passé 10 mn à calmer le fils traumatisé une fois que sa mère a été prise en charge, enfin. Bah, tout le monde s'en fout ...

Drôle de pays ..."Health care reform?" A mon avis, y a pas qu'aux USA ... Mais les Français sont des moutons ... Ils continuent à croire que tout va bien alors qu'on va dans le mur ... Je n'attends rien des Français ... On aura de la disruption "made in USA", comme d'habitude (génomique, 3D Bioprinting, e-santé, etc.) et en France on changera les choses à l'ultime moment, la toute dernière seconde avant le mur, vite fait mal fait ... La méritocratie n'intéresse les Français que de manière médiocre. Bienvenue en République Démocratique de France, où règne la médiocratie. Ce pays (et ses habitants, surtout) m'a déçu. Je suis contente de partir travailler à l'étranger ... Ne comptez pas sur moi pour refaire le monde en France. On a ce que l'on mérite. De la fausse mort ("mort encéphalique". Ah bon, parce qu'il y a plusieurs morts ?!? Suis-je naïve, je croyais qu'il n'y avait que la mort) ... de la fausse croissance ... du faux bonheur ... de la fausse innovation ... Ce pays de donneurs de leçons étouffe les talents, étouffe les jeunes ... C'est un pays de vieux schnocks ... 

"Indignez-vous", disait le best-seller gaulois de 2010 ... Tu parles ... Chacun gueule dans son coin, rien ne bouge ... Résultat des courses : les jeunes actifs quittent massivement la France, en ce moment ... Devinez pourquoi ...

J'ai bien conscience que ce courriel ne changera strictement rien aux dysfonctionnements de notre système de santé, mais je voulais remercier la Maison Médicale de Garde à Foch pour le bon boulot qu'ils font, pour les ... glandus (usagers de la santé). Le glandu n'est pas au centre du système de santé. Ce sont les Mandarins 1.0 qui y sont ... La chefferie de service 1.0 et les hôpitaux bâtis avec des couloirs interminables, pour le "bien-être" des chefs de service : on leur offre des bureaux loin du terrain ... qui parfois ressemble à la cour des miracles ... L'info c'est le pouvoir. Pas question de partager ledit pouvoir avec des "glandus" (infirmières et usagers de la santé) ... tant pis, donc, pour les usagers de la santé ... et pour les infirmières, dont on a raccourci le cursus d'études, qui dans les faits se retrouve concentré de manière inhumaine ... Les infirmières stagiaires sont très mal intégrées dans les services hospitaliers ... D'ailleurs on leur demande d'être autonomes dès le début de leurs études (elles sortent du lycée, or l'autonomie est l'Arlésienne de l’Éducation Nationale) !

Ce courriel ne changera rien (j'y insiste) à tous ces abus d'autorité et autres dysfonctionnements ... Je ne suis pas stupide au point de croire le contraire. Les Français, encore aujourd'hui, ne portent pas plainte contre les abus de pouvoir et autres erreurs médicales de la part des soignants (médecins libéraux et chefs de service hospitaliers principalement) ... Tout le système est fait pour transformer les plaintes en coup d'épées dans l'eau ... Il faudrait s'organiser massivement, c'est en train de se passer aux USA, avec le film blockbuster "Escape Fire", traduit par "Escalier de secours" en français, ou encore le projet intitulé "The Story of Stuff Project", qui fédère des citoyens américains, mais aussi du monde entier ... Or à mon avis cela n'arrivera jamais en France ... Que font les lobbies qui nuisent à la démocratie, à la santé ? Ils divisent pour mieux régner ... et savent très bien ce qu'ils font ... En France on y arrive très bien, à diviser pour régner, car y a pas beaucoup de solidarité ... Du coup les gens s'organisent pas ... "Il y a pourtant beaucoup d'associations pour tout et n'importe quoi. Mais je crois, que, sauf pour certaines très médiatiques et/ou très puissantes, les gens restent entre eux. De la solidarité, non, pas vraiment.", m'écrivait une amie Facebookienne ce matin. Beaucoup d'assos, plein de béquilles ou du plâtre sur une jambe de bois ... Preuve que la France est bien malade, et en plein ... déni ... Y a pas de "class actions" en France - mais ces "class actions" coûtent très cher au système de santé américain, là aussi y a des choses à revoir ...

J'ai juste fait ce courriel pour amuser ... des ami(e)s.

Avec mes courtoises salutations.

Un Glandu usager de la santé en République Démocratique de France (médiocratie).
Scénariste pour Tim Burton aux USA (méritocratie).

[Pic: Escape Fire, Facebook].

4 commentaires:

Catherine a dit…

Concernant le fichier son : c'est un fichier Windows ; pour le lire sur Mac, il faut l'ouvrir avec VLC (http://www.videolan.org).

Catherine a dit…

Image : merci à Pascal Petiot, Facebook.

Jean-Michel Billaut a dit…

Notre aimable Gouvernement semble aux bottes des lobbistes bancaires... La réformes des banques 1.0 ne se fera pas à mon avis... et connaissant les appétits féroces de la spéculation, on en aura encore des clashs de type subprimes et de plus en plus graves ... ce qui va laisser la place aux banques mondiales 2.0 d'Apple, Amazon et autres Google ...

http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/politique-eco-conjoncture/politique-economique/221160928/francais-meritent-projet-r

Catherine a dit…

Certains de ces "clashs type subprimes" et autres vont certainement pénaliser les hôpitaux ... cela a déjà été le cas : "Les hôpitaux malades de Dexia" : http://www.leblogfinance.com/2012/05/les-hopitaux-malades-de-dexia.html